Actions artistiques et culturelles

2020-2021

Ronan.jpg

« De l’écriture au plateau » 

Le T’Atrium souhaite par ce projet  inscrire le processus de création au sein de la cité.

Il nous paraissait important de réfléchir un projet qui soit en relation avec la littérature théâtrale et de permettre son entrée dans l’école. Nous pensons que la confrontation aux groupes jeunes doit nourrir le processus d’écriture de l’artiste auteur, afin de partir de la réalité des enfants rencontrés mais aussi de leur faire découvrir des formes esthétiques théâtralisés auxquelles ils sont peut confrontés et dont ils seront « les acteurs ». En collaboration avec l'école La Forêt de Saint-Berthevin, l'enseignante Florence Levasseur et l'auteur Ronan Mancec, nous amènerons les enfants dans un processus de création qui demandera une formation préalable que les comédiens du T’Atrium superviseront. L’approche de la technique théâtrale apporte une aide importante au niveau de l’expression orale, du développement des facultés artistiques, de la mémorisation, du contact avec l’écrit, de la connaissance avec son corps, de la socialisation, de l’organisation spatiale et temporelle. Cette pratique est un outil qui favorise le développement cognitif de l’enfant et qui viendront en complément des aspects éducatifs que nous retrouvons à l’école élémentaire.

NOTE D’INTENTION de Ronan Mancec

 

Notre envie est d’amener les élèves à écrire un texte de théâtre dialogué, où chacun et chacune trouve ensuite sa place comme interprètes. Plutôt que d’essayer de composer une fresque à 25 personnages, il s’agirait d’inventer une série de tableaux dialogués, un panorama autour d’une thématique à explorer ensemble. 

En prenant comme point d'appui des extraits de pièces de théâtre jeunesse d'auteurs et autrices vivants, les élèves seront invités à inventer leurs propres tentatives de textes dialogués. Je leur proposerai un cadre formel assez fort pour qu'ils s'aventurent dans des manières d'écrire auxquelles ils n'ont probablement jamais eu recours, et découvrir ce que la contrainte peut générer. Au niveau thématique nous essaierons d'être en réaction à l'actualité qui nous traversera alors, certainement liée à l'après-Covid, au "monde d'après".

Je me propose de venir dans la classe de CM2 pendant une semaine sur un créneau horaire fixe, avant de repartir travailler une première fois toute la matière (fin 2020). Les allers-retours entre le travail des élèves et le mien se poursuivraient sur une seconde semaine en classe (début 2021) avec des essais des textes à voix haute. L'idée est de fabriquer un texte tous ensemble, riche des propositions des élèves et du savoir-faire technique et dramaturgique d'un auteur. L'écriture du texte pourrait se finaliser autour des vacances de février 2021. Un passage de relais se ferait ensuite avec les intervenants théâtre.

Ronan Mancec